Blog Details

C’est mercredi, je joue à la poupée

Tu te demandes sûrement à quoi rime ce titre, pas vrai ? Jouer à la poupée ? Mais ce sont les enfants qui font ça ! Et quand bien même ce serait moi qui le ferais, où trouverais-je le temps ? Une femme entrepreneuse et mère de deux enfants qui trouve du temps pour se divertir ? C’est une blague ? Eh bien oui justement, les faits parlent d’eux-mêmes : je n’ai jamais le temps de jouer avec mes enfants… Et c’est pour cela que cet article est né. Un grand coup de gueule à moi-même et à mon désir d’être super women, super maman, super freelance et super tout. Et en avoir surtout super ras le bol. Tu as deux minutes ? Allez, je t’embarque vers une petite réflexion ! Mais je te préviens, ce ne sera pas un jeu d’enfants.

Je suis en retard, j’ai un rendez-vous quelque part

Toujours vouloir en faire plus, ne pas faire de pauses (ou faire des tâches ménagères comme s’il s’agissait d’une pause, tu parles !), ne plus profiter de son boulot, perdre le goût. Ça te parle ? C’est ce qu’il vient de m’arriver il n’y a pas si longtemps que ça. Et là, je me suis dit : “Merde, il y a quelque chose qui cloche vraiment. Je ne suis quand-même pas devenue freelance pour devenir esclave des deadlines et des clients, être stressée et courir après le temps, non? Et la famille dans tout ça ? Ne devait-elle pas être au centre de mes préoccupations ? Ne devais-je pas prendre un boulot à mon compte afin d’organiser mon temps comme je le désirais ?” Ahhh, s’organiser comme on le voudrait. Ô rêve, doux rêve…

Je pense que l’une des choses les plus difficiles lorsque l’on est freelance et maman, c’est bel et bien l’organisation. The big matter. Comment organiser ses journées pour être productive et à la fois gérer sa vie de famille ? Oui, bien sûr que super papa est également là, je te l’accorde. Mais, soyons réalistes, celle qui crée un Google agenda familial et gère la plupart des rendez-vous médicaux, scolaires, etc, c’est big mama.

Cela fait bientôt deux ans que je suis à mon compte et je trouve que c’est pour moi l’une des choses les plus compliquées : bien organiser l’agenda de la semaine pour que la magie opère et que mes clients soient ravis (et mes enfants aussi). Mais aucune semaine ne se ressemble : si ce n’est pas la classe de la grande qui ferme pour un cas COVID, elle tombe malade, ou bien un client me demande un travail urgent (à faire pour la veille, ça te parle ?). Bref, il y a des jours où l’on ne sait clairement plus où donner de la tête.

Ça, c’est du lundi au vendredi. Mais le week-end, où les vacances scolaires, lorsque je dois bosser sur un projet et que je sais que je le fais au détriment de mes enfants, je culpabilise. Et si j’essaie de réduire mon temps de travail, alors je pense que je délaisse mes clients. Un petit dédoublement de personnalité, my friend.

Je vais donc t’expliquer ma super méthode d’organisation pour remédier à tout ça !

Eh bien non, que nenni. Ce n’est pas vrai. Je n’ai pas encore trouvé de baguette magique genre Mary Poppins !  Mais s’il a bien une chose dont je suis sûre (et là, attention, grosse révélation) : le temps qui passe ne reviendra plus. Tadam ! Oui, ça peut paraître bateau dit comme ça, mais lorsque l’on est parent, on comprend très vite qu’il vaut mieux profiter et exprimer chaque goutte des instants que nous avons à notre portée de main.

Alors comment faire pour mieux vivre sa vie de freelance et de maman ? Bonne question !

Tends l’oreille, j’ai un secret à te dire

Bon, comme tu insistes (oui je le vois dans tes petits yeux de lecteur·rice affamé·e), je vais te révéler deux choses que je mets en place :

  • Je “protège” mon temps. Quel drôle de concept, n’est-ce pas ? Il s’agit “tout simplement” de ne pas dire oui à certains projets, certains prospects juste par ce que cela signifie plus de CA, plus de renommée, etc. Mais accepter des missions qui me tiennent à cœur, qui s’alignent avec ce que je suis. Pourquoi ? Pour sentir que mon travail a un sens. Parce que lorsque l’on est freelance, on ne laisse pas son travail au bureau, le bureau est dans notre cerveau 7 jours sur 7. Et si mon travail est aligné avec moi-même, avec mes valeurs, alors je me sens vibrer, je me sens pousser des ailes. Et ça, c’est drôlement agréable.

  • Et l’autre grand secret que j’ai découvert, c’est le fait d’être présente à ce que je fais (la méditation m’aide énormément). Cela semble simple, mais ça ne l’est pas, crois-moi. Cela signifie que lorsque je bosse, je suis à 100% avec mes clients, je déconnecte mon cerveau de maman. Et ma productivité en est toute contente.

Par contre, j’ai du mal à faire l’inverse. Ah bon ? Oui, ça m’arrive tout le temps : je suis en train de passer un moment avec mes enfants mais je vérifie si tel e-mail est bien arrivé, si tel client m’a répondu, ou je stresse car je dois terminer quelque chose et je ne sais pas si j’aurai le temps. Qui ne l’a pas fait ? Et c’est d’ailleurs pour ça que j’ai décidé d’écrire cet article, parce que je veux passer plus de temps avec mes enfants. Je veux jouer avec eux, être présente, vraiment présente, car c’est le plus beau cadeau que je puisse leur faire.

Je gronde souvent ma fille de huit ans et demi, je lui dis qu’il faut qu’elle fasse ses devoirs, qu’il est important qu’elle soit constante dans ses apprentissages. Mais au fond, tu sais ce que j’envie chez elle ? Le fait qu’elle puisse passer des heures à dessiner, fabriquer, inventer, se déguiser, chanter, sourire, son insouciance. Et surtout, surtout, surtout (oui, je le répète trois fois, ça me plaît comme ça) son désir de vie qui est plus fort que tout, qui passe par-dessus tout, qui dépasse tout. Ce tourbillon d’énergie et d’optimisme que moi-même j’ai peu à peu perdu.

Et comme je ne veux pas m’éteindre et que je sens que j’ai un besoin viscéral d’écrire et de partager, j’ai décidé de commencer ce blog et de dialoguer avec toi au travers de mes articles. C’est le début d’une longue histoire d’amour, promis. Nous avons beaucoup de choses à vivre et à savourer ensemble. Si si, tu verras. Mais permets-moi de m’absenter un instant. Aujourd’hui, c’est mercredi et je pars jouer à la poupée.

On crée ta recette ensemble ?

Il te suffit de me contacter et je t’expliquerai les ingrédients dont j’ai besoin pour que nous composions ensemble cette fameuse recette.